17 octobre 2012

~~ CARIBBEAN SAILING IN THE 90s ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les années 90, deux armements se partageaient le transport de passagers aux Antilles : l'Express des Îles et les Transports Maritimes Brudey Frères. C'est dans le second que j'ai atterri en répondant à une petite annonce de l'hebdomadaire "Le Marin". C'est ainsi que j'ai commencé mes navigations antillaises par un poste de Capitaine à bord du FLYCAT sur la ligne Trois-Rivières/Les Saintes/Basse-Terre. Très vite, je suis passé sur la ligne Guadeloupe/Marie-Galante avec le TROPIC. Mon premier navire à jets fut le légendaire MARIA. Nous avons mené la belle MARIA sans compter nos heures, avec le meilleur équipage de la Caraïbe,  sur la ligne Marie-Galante/Guadeloupe/Martinique. Il m'est arrivé de faire à son bord des embarquements de 10 mois. Navigations intenses où nous transportions principalement des passagers, leurs bagages ainsi que bon nombre de colis dont le quotidien France-Antilles imprimé en Martinique et distribué en Guadeloupe. Des tonnes de marchandises chargées à bras d'homme à la sueur de nos fronts. Un grand BRAVO à tous mes équipages pour tant de volonté et de courage. Après de bons et loyaux services, la belle MARIA vieillissante, souffrant principalement de problèmes d'electrolyse, fut remplacée par l'ACACIA. A cette époque, les armements investissaient dans des navires de plus en plus rapides et gourmands, alors que la récession touristique se faisait sentir et que le nombre de passagers commençait à chuter. Dans le même temps, le coût du gas-oil augmentait considérablement. Les transports Maritimes Antillais connaissaient la fin de leur âge d'or. C'est dans ce contexte de récession que l'Armement Brudey frères se porta acquéreur du PASSION, un navire au succès aussi bref que foudroyant. Une prochaine page du blog sera consacrée à ce fabuleux PASSION dont la légende court encore de Moringlane à Borée, de Desruisseaux à Pirogue, de Folle Anse à Etang Noir et bien au-delà de Marie-Galante, dans toute la Caraïbe. Prochainement donc dans ces pages, PASSION, le Catamaran de l'An 2000 qui portait bien son nom, car chacun sait que la passion est éphémère.... 

 Pour découvrir l'histoire de PASSION, cliquer ici : PASSION

Page suivante : ~~ LE GRAND CEDRE ~~