19 octobre 2012

~~ Le Grand Cèdre ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 


Quand nous sommes arrivés à Alès (Gard) en 1965, le cèdre du jardin était déjà bien grand. Près d'un demi-siècle plus tard, il avait largement dépassé la maison à étages, et des décennies de tramontane aidant, le tronc, et en particulier la cime,  se sont  mis à pencher dangereusement vers la rue. L'heure était donc venue d' écimer cet arbre vénérable et d' élaguer au-dessus du toit quelques branches dont les aiguilles venaient  boucher la gouttière. Le jardin de Maman et Guy, entouré d'une muraille telle une citadelle,  a ceci de particulier qu'aucun véhicule ne peut y accéder. L'idéal aurait été de pouvoir utiliser une nacelle, si tant est qu'une nacelle soit assez haute pour accéder à la cime. Quand Maman m'a parlé de la tâche, j'ai tout de suite accepté sans imaginer l'ampleur du travail. Il a fallu s'équiper d'un harnais et d'un treuil pour accompagner la descente du bois jusqu'au sol. Prudence : le premier jour, sans harnais, une branche a cassé sous mon poids (1 quintal + 2 kg) et je n'ai dû mon salut qu'à un réflexe inespéré, me retrouvant suspendu tel un gibbon à une branche en contrebas. J'étais averti et le harnais ne m'a plus quitté pendant la semaine de travaux. Un bûcheron averti en vaut deux, parole de captain!!! Notre grand cèdre a été raccourci de 6 bons mètres, occasionnant 8 voyages vers la déchetterie pour évacuer plus de 3  bonnes tonnes de bois et de végétaux. Nous avons mis de côté les plus gros rondins pour en faire... des plateaux à fromage. Sous peu, nous goûterons des pélardons des Cévennes... aux senteurs de cèdre, à suivre bien sûr dans le blog des artistes, des poètes et des voyageurs, vous voilà avertis, tout comme le bûcheron... Un grand merci à mon grand-père Gabriel qui m'a initié, dans l'autre millénaire, à la taille des chênes centenaires du Cil du Roc de Bellevue, Dordogne. Toutes les photos ont été prises par Karine. Bravo mon Karinou.

 

 


 

 

A 13h23 ce samedi 20 Octobre, plaisir de saluer 7 belles îles parmi les pays-visiteurs :  la Guadeloupe, le Royaume-Uni, la Martinique, la Nouvelle-Calédonie, Singapour, les Antilles Néerlandaises et l'île de la Réunion. Merci également à l'Allemagne, les Pays-Bas, le Maroc et la France d'être venus saluer le Grand Cèdre du Jardin de Maman et Guy.

 Page suivante : ~~ REINES DU GRAU ~~