12 juin 2014

~~ OUALIDIA : Déjeûner pieds dans l'eau, c'est han hé hé ~~

 

 

Avant de prendre la route de OUALIDIA, nous achetons une recharge téléphonique dans notre épicerie attitrée à la lisière de la forêt d'arganiers. Briti t'mchi mhana fi França? Tu veux venir avec moi en France? Je pose souvent la question aux enfants que nous croisons en espérant toujours que la réponse sera NON. Ne jamais laisser la terre de ses racines pour les miroirs aux alouettes des pays en crise. Le plus beau pays du monde est celui qui nous a vus naître. C'est un devoir et un honneur de lui rester fidèle.

Concernant le téléphone, la première chose à faire en arrivant au Maroc, c'est de retirer la puce Free, Orange, SFR, Bouygues de son Samsung ou autre Nokia et de la remplacer par une puce locale, en l'occurence pour notre pomme une puce Maroc Telecom avec numéro d'appel marocain : cela coûte 30 dirhams (2,90 euros) et la facture mensuelle est réduite par 10 au bas mot!!! On trouve des recharges partout y compris en lisière de la plus grande forêt d'arganiers du monde...

 

 

 

 

 

 

 

 

En quittant Essaouira, à quelques kilomètres vers le nord, à Moulay Bouzerktoun, un oiseau saute au-dessus des vagues tandis qu'un autre se pose sur une haie d'épineux...

 

 

 

 

 

 

 

Au Nord de Safi, les koubbas et autres marabouts sont nombreux sur la route côtière de Essaouira à Oualidia. Toutes les occasions sont bonnes pour garer notre petit convoi Berlingo/TK-Ravan et faire une pause-pose-photo... Nous saluons bien sûr au passage notre vieux compagnon Sidi Chachkal...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre TK-Ravan continue de séduire... On se met au diapason de notre lit à roulettes douillet... Vert-amande, vert-tilleul... Quel succès!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arriver à OUALIDIA début-juin un jour de semaine en début d'après-midi, c'est peut-être le moment idéal pour aller déguster langoustes, gambas et araignées de mer sur la plage... On peut acheter son poisson directement aux barques qui rentrent de mer. La vente se fait sur la barque même, à la criée. Il est indispensable de savoir compter en arabe. Le plus simple pour ceux qui n'aiment pas les chiffres, c'est de s'asseoir sous un parasol-pieds-dans-l'eau, c'est han hé hé hé!!! On viendra vous proposer aussitôt tout ce que la mer offre de plus frais. Nous jetons notre dévolu sur 4 langoustes vivantes, une bonne livre de gambas... L'araignée est offerte. Toujours négocier le prix avant de s'asseoir pieds dans l'eau, c'est encore plus han han han hé hé... et 5 à 10 fois moins cher qu'en France...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De la main gauche du captain dépassent les pinces d'un scorpion fraîchement tatoué au henné au coeur de la plus grande forêt d'arganiers du monde. Etonnament, deux ans plus tôt à Rabat-Souissi chez Fatna, Soumia m'avait tatoué... un scorpion. Deux scorpions à deux ans d'intervalle tatoués sur les mains d'un captain-lion qui n'avait formulé aucune demande!!! Curieux curieux n'est-il pas!?!?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Oualidia en ce début-juin, le Maroc nous prouve une fois encore qu'il est le plus beau et le plus délicieux pays du monde. Demain, même si Maggy n'est pas parfaitement sage hé hé, nous poursuivons notre route du retour jusqu'à Rabat, once again, le temps d'un rituel, celui du thé au Café Maure des Oudaïas... Bonne soirée et à demain les amis.

Page suivante : ~~ RABAT : Le Café Maure ~~

ThierryKarine

 


18 mai 2014

~~ SAFI, ça y est, nous y sommes ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Safi, ça y est, nous y sommes. Ne pas manquer la visite du Musée de la Céramique. Malheureusement pour nous, il était fermé pour cause de rénovation. Qu'à cela ne tienne : nous descendons arpenter les ruelles de la médina. Au four à pain public, miraculeusement, chacun retrouve son "khobz" sans le moindre problème au milieu des nombreuses fournées... Sur le boulevard pentu bordant la médina, un chauffeur a garé prudemment son vieux BERLIET roues braquées vers le trottoir... Nous croisons de beaux sourires... Comme nous l'écrivons souvent dans le blog des poètes, des artistes et des voyageurs, la richesse première d'un pays, ce sont les gens qu'on y rencontre, et le Maroc, pays de la convivialité par excellence, nous gâte. Demain, toujours à Safi, nous ferons une halte au Port où un grand changement s'annonce...

Page suivante : ~~ Belvédère de Sidi Bouzid à Safi ~~

Belle nuit les amis.

ThierryKarine

 

 

16 mai 2014

~~ De Rabat-Souissi à El Jadida ~~

 

 

 

Après une dernière merveille culinaire, la porte se referme sur la tendresse du plus beau jardin du monde à Rabat-Souissi : cap sur El Jadida. On accroche la TK-Ravan au Berlingo en 2 temps 3 mouvements, on s'étreint avec émotion mais on repassera à notre retour du sud, c'est promis. Encore merci Fatna pour ces merveilleux moments.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pause picnic sur la plage de Mohammedia, l'ancienne Fedala. Ici, pour moi, c'est le souvenir du "Tahadi", "Le Défi", sur lequel je servais de matelot sur la plage-avant pour le plus grand bonheur de ma Marraine, car en mon absence, c'est elle qui était chargée de remonter l'ancre mouillée sur un sec au large à 60m de profondeur, "à bras d'homme" s'il vous plaît, ce fifty dont la qualité première était la solidité, ne possédant pas de guindeau!!! Parties de pêche musclées et de merveilleuses prises pour nous récompenser...

 

 

 

 

 

 

Un peu plus loin à Casablanca, nous choisissons de passer par le centre. Une élégante profite des embouteillages pour inspecter son vernis tandis que nous passons sous les balcons de l'ancien immeuble de tata Jacqueline et oncle Didier. Bises (virtuelles) au passage à notre Brotch et à sa maman...

 

 

 

 

 

 

A Azemmour, une "carossa" profite de notre arrêt sur le pont qui enjambe l'Oum R'Bia pour dépasser notre géniale TK-Ravan et son matelas Dunlopillo de 2mx1,50m sur lequel nous dormons mieux qu'à la maison hé hé..

 

 

 

 

 

Au Maroc, toutes les occasions sont bonnes pour faire une pause-photo, sur le pont de l'Oum R'Bia à Azemmour ou ailleurs, mais comme nous l'écrit ce soir mon parrain-ce-héros, "prudence sur la route, et vigilance à l'arrêt". Oui, ouvrons l'oeil et le bon sur les routes du plus beau pays du monde...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A El Jadida, nous dormons sous des eucalyptus centenaires. De drôles d'oiseaux surveillent notre campement, et si d'aventure ils se mettaient à chercher Léon autour de de la TK-Ravan la nuit prochaine, ce serait le "paon-paon" cul-cul assuré hé hé hé!!!

 

 

 

 

 

 

A El Jadida, nous dînons au coeur de la vieille médina dans un minuscule et génial restaurant. Il y a une table sur la rue et deux autres dans la salle à l'intérieur. Un bol de harira, un tajine-poulet, pain à volonté, thé à la menthe offert pour 40 dirhams, 20 dirhams par personne, 1 euro et 80 centimes!!! Pour sûr, quand nous nous ré-installerons dans le plus beau pays du monde, Karine n'aura plus besoin de faire la cuisine... et j'échapperai ainsi probablement aux corvées de vaisselle hé hé : nous irons au restaurant tous les jours... Nezha la patronne nous donne son téléphone : au retour, elle nous préparera un tajïne aux beignets de sardines... J'en salive déjà....

Page suivante : ~~ De El Jadida à Safi ~~

Bisous les amis.

ThierryKarine

 

 

 

Posté par annexemj à 21:22
Tags : , , , , , , , ,
07 mai 2014

~~ CAP AU SUD ~~

 

 

 

Ce mercredi 7 Mai 2014, la TK-Ravan est fin-prête. Cap au Sud vers l'Espagne et le Maroc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Ampolla : Long Legs Statue...

 

 

 

 L'Ampolla : le charme de l'avant-saison...

 

 

 

 

 

 

 

Première nuit divine à bord de la TK-Ravan au camping Playa-L'Ampolla...

Page suivante : ~~ Du delta de l'Ebre à l'Andalousie ~~

ThierryKarine

Posté par annexemj à 18:19
Tags : , , ,
10 décembre 2013

~~ ON N'ENTEND QUE LE VENT ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

""J'aimerais que ma vie ne laissât après elle d'autre murmure que celui d'une chanson de guetteur,

d'une chanson pour tromper l'attente. Indépendamment de ce qui arrive, n'arrive pas,

c'est l'attente qui est magnifique""

(André BRETON - L'Amour fou)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

""Chaque homme est une forteresse qui tient debout dans l’esseulement naturel du cœur et de la chair,

s’ouvre et se referme comme dans le mouvement de l’onde un coquillage, risque à tout instant de se faire attaquer,

se protège, se débat, peu à peu se délabre, et parfois, dans un côtoiement éphémère d’autrui,

émet une minuscule lumière""

(Alice FERNEY - Les autres) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"" Sur les monts tout puissants, on n'entend que le vent

On ne voit que le ciel, on ne sent que le soleil...""

 

Toutes ces images ont été prises lors de notre voyage au Maroc en 2012,

principalement dans l'Atlas.

 

 Page suivante : ~~ CASCADES DU SAUTADET ~~

 

ThierryKarine

 

 

 


24 mai 2012

~~ UN VERRE DE... BLEU ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 3 mois de pérégrinations, nous quittons le Maroc en prenant un grand verre de... bleu.

Dans le nord du pays, c'est le bleu qui enivre... Demain, de Tanger, nous franchirons le détroit de Gibraltar...

Cap sur notre jardinet cevenol. Le temps d'y couper l'herbe folle, d'embrasser les enfants,

et nous repartirons pour une nouvelle escapade, avec vous bien sûr,

si vous êtes bien sages comme il se doit.

Tout ce bleu chante sur Dailymotion avec une chanson de Facundo CABRAL,

mort dans une fusillade le 9 juillet 2011 au Guatemala...

No soy de aqui, je ne suis ni d'ici ni d'ailleurs...

http://www.dailymotion.com/video/xr3p16_no-soy-de-aqui_travel

 

Me gusta el sol, Alicia y las palomas, 
el buen cigarro y las malas señoras, 
saltar paredes y abrir las ventanas, 
y cuando lloro una mujer.

Me gusta el vino tanto como las flores, 
y los conejos, pero no los tractores, 
el pan casero y la voz de Dolores, 
y el mar mojándome los pies.

No soy de aquí..., ni soy de allá, 
no tengo edad, ni porvenir, 
y ser feliz es mi color de identidad.

Me gusta estar tirado siempre en la arena, 
en mi matungo perseguir a Manuela, 
o todo el tiempo para ver las estrellas, 
con la María en el trigal.

No soy de aquí..., ni soy de allá, 
no tengo edad, ni porvenir, 
y ser feliz es mi color de identidad.

Me gusta el sol, Alicia y las palomas, 
el buen cigarro y las malas señoras, 
saltar paredes y abrir las ventanas, 
y cuando lloro una mujer."



"J'aime le soleil, Alicia et les colombes,
Le bon cigare et les mauvaises filles,
Sauter les murs et ouvrir les fenêtres,
Et une femme quand je pleure...

J'aime le vin tout autant que les fleurs,
Et les lapins mais pas les tracteurs,
Le pain fait maison et la voix de Dolorès,
Et mes pieds mouillés par la mer...

Je ne suis ni d'ici ni d'ailleurs,
Je n'ai ni âge ni avenir,
Être heureux est la couleur de mon identité...

J'aime être toujours fatigué sur le sable,
Sur mon destrier poursuivre Manuela,
Et voir les étoiles indéfiniment
Dans le champ de maïs avec la Maria...

Je ne suis ni d'ici ni d'ailleurs,
Je n'ai ni âge ni avenir,
Être heureux est la couleur de mon identité...

J'aime le soleil, Alicia et les colombes,
Le bon cigare et les mauvaises filles,
Sauter les murs et ouvrir les fenêtres,
Et une femme quand je pleure..."

(traduction chiloedream)

Facundo Cabral est mort dans une fusillade à l'aube 
le samedi 9 juillet 2011, au Guatemala :

 

 Page suivante : ~~ UN JOUR OU L'AUTRE ~~

 

 

 

16 mai 2012

~~ DAR NEÏB ~~

 

 

 

 

04 Avril 2012. Nous découvrons "DAR NEÏB" abandonnée par son dernier occupant et livrée au pillage. Juste avant de quitter les lieux, le "locataire" avait édifié une construction adjacente (sur la gauche) et effectué le raccordement électrique. Ce qui rend ce départ encore plus surprenant. Sur cette photo, la balustrade du balcon (à droite) et la plupart des grilles aux fenêtres ont échappé au vandalisme...

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 7 mai 2012. Il ne reste pratiquement aucune grille aux fenêtres. Plus de portes, plus de volets, plus de balustrade au balcon... "Dar Neïb" subit les affres du vandalisme. Il reste la carcasse en béton, solide, indestructible de la maison du Neïb, notre grand-père bâtisseur...

 

 

 

 

 

 

04 Avril 2012 

 

 

 

 

 

7 mai 2012 

 

 

 

 

 

 04 Avril 2012. La chambre de Mamie et Grand-père donne sur le balcon,

encore pourvu de sa balustrade pour quelques jours...

 

 

 

 

 

 7 mai 2012

 

 

 

 

 

 04 Avril 2012. L'ancien bureau de Grand-père a été doté d'une cheminée.

La cloison de séparation avec la cuisine a été abattue pour faire une grande pièce.

 

 

 

 

 

 Sur la droite des escaliers trônait une immense table ronde.

C'est là qu'avaient lieu les repas familiaux à Noël et à Pâques.

Souvenirs délicieux d'odeurs, de saveurs, de douceurs

nimbés d'enfance insouciante...

 

 

 

 

 

04 Avril 2012. L'escalier qui monte du salon aux chambres de l'étage...

 

 

 

 

 

04 Avril 2012. Le couloir à l'étage. La première chambre à gauche est celle de Grand-Mère Emilie.

La seconde, toujours à gauche, est celle d'André, suivie tout au bout de la Lingerie

où le captain posséde son plus vieux et unique souvenir de "bébé".

Sur la droite, la première chambre est celle de Jeanne,

suivie par la chambre de Mamie et Grand-Père.

Au bout du couloir, un cabinet et la salle de bains verte... 

 

 

 

 

 

 04 Avril 2012. La chambre de Mamie et Grand-Père.

 

 

 

 

 

 04 Avril 2012. La Lingerie. C'est donc là que le captain posséde son plus ancien souvenir.

Je me souviens clairement avoir séjourné sous ce meuble aujourd'hui dépourvu de portes

dans un berceau, mais Maman  vient de me préciser

qu'elle me laissait là à la garde de Mamie dans une midouna, un grand panier. 

Pendant que Mamie cousait, je jouais avec des boutons

et j'étais le plus sage des bébés... Parole de mère...

 

 

 

 

 

 04 Avril 2012. Dans la salle de bains verte à l'étage, Neïb notre Grand-Père bâtisseur

avait scellé durablement cette céramique andalouse toujours intacte le 7 Mai...

Mais pour combien de temps?

 

 

 

 

 

 

 04 Avril 2012

 

 

 

 

 04 Avril 2012. Un mois plus tard, le socle métallique de cette table,

comme les grilles, a été lui aussi descellé.

 

 

 

 

 

 7 mai 2012. Le socle a disparu.

 

 

 

 

 

"""S'asseoir sur un banc cinq minutes avec vous
Regarder le soleil qui nous cloue,
Vous parler du vieux temps qui meurt et qui s'en fout
Qui détruit nos refrains les plus doux......
Regarder nos souvenirs s'envoler tout là-haut
Bien plus haut que le ciel des oiseaux,
Vous raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si
Le temps est assassin
Et emporte avec lui
Nos rires de bambins,
C'est le vent, c'est la vie..."""

La video est dans Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xqvi14_dar-neib_travel

Page suivante : ~~ TABBLUES ~~

 

 

 

02 mai 2012

~~ Bonjour l' été ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' été en Mai, c'est peut-être la plus belle saison...

Page suivante : ~~ L' AMANDIER ~~

 

 

 

Posté par annexemj à 20:42
Tags : , , , ,
28 avril 2012

~~ QUAND LE SOLEIL SE COUCHE ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand le soleil se couche, à Essaouira ou ailleurs, il emporte parfois avec lui un passager pour le plus grand voyage. Nous pensons à celui qui vient de dépasser l'horizon du côté de Daillecourt en Haute-Marne. Les enfants continueront à regarder le ciel s'empourprer, nous poursuivrons jusqu'au bout nos chemins de pèlerins. Ce soir, nouveau vernissage oblige à la Galerie Lawrence Arnott à Marrakech, Karinou a verni ses petits petons du plus beau rouge et chaussé des sandales couleur coucher de soleil. A voir dans le blog dès demain, si vous êtes bien sages comme il se doit.

 Page suivante : ~~ CARLA QUEREJETA ROCA ~~

 

 

 

Posté par annexemj à 19:43
Tags : , ,
27 avril 2012

~~ NOTRE MAISON ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il nous manque quelques centaines d'euros pour acheter cette belle maison à 20 km d' Essaouira, à la lisière de la forêt d'arganiers... Rien ne vous interdit de faire un don hé hé hé !!!

 
Merci aux derniers pays visiteurs venus entrouvrir la porte du blog des artistes, des poètes et des voyageurs, de l'Albanie à Singapour, du Chili à l'Islande, du Brésil à l'Algérie, du Canada à l'Allemagne, des Pays-Bas à l' Espagne, des Etats-Unis à la Belgique, de la Nouvelle-Calédonie au Royaume-Uni et de la France au Maroc. Vous êtes formidables. Demain, le soleil se couche sur Essaouira, si vous êtes bien sages, comme il se doit. Bises à vous tous. 

 

 

 

 Page suivante : ~~ QUAND LE SOLEIL SE COUCHE ~~

 

 

 

Posté par annexemj à 11:52
Tags : , , , ,