30 mai 2012

~~ CENA ITALIANA DI MARIA ~~

 

 

 

 

Le dîner italien de Mary

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre beau voyage au Maroc est terminé. Notre petit véhicule de loisir malin, Peugeot Partner pour ne pas le nommer, totalise 14289 kms très exactement pour ce voyage de 3 mois. Il a été d'une fiabilité exemplaire. Un incident à déplorer : le bris d'un rétroviseur en croisant un véhicule sur une toute petite route qui mène à Sidi Kaouki. Côté photo, nous avons enrégistré des milliers d'images et de vidéos. Nous en avons mis à l'affiche  une petite partie et nous avons une large réserve d'inédits qui viendront illustrer d'autres pages marocaines dans le blog des artistes, des poètes et des voyageurs. Si le Partner fut exemplaire, côté photo, le captain a eu à déplorer une panne electronique de son Nikon D5100 dès le premier mois. Nous nous sommes mis en quête d'un boîtier identique et nous l'avons trouvé à Rabat, neuf et nu, à un prix raisonnable. A Tanger, ce nouveau boîtier a rendu l'âme sans crier gare avec une panne électronique similaire à celle du premier boîtier 2 mois plus tôt. Du coup, plus question de traîner en Andalousie, nous avons acheté quelques poteries, des jarres, des canouns, des tajines, 20 pieds de vigne (du muscat blanc nous a assuré l'horticulteur) et 10 pieds de citronelle juste avant de franchir le Détroit et de traverser l'Espagne tête baissée pour arriver chez nous 1 semaine avant l'expiration de la garantie du premier boîtier Nikon D5100 pour le nommer, parce que 2 boîtiers Nikon D5100 qui lâchent à 2 mois d'intervalle, cela fait un peu beaucoup quand même.

Nous voilà donc bien chez nous, enfin presque, puisque nous étions conviés ce lundi chez Mary et Yann pour notre première escapade. Soirée-bonheur, avec un menu italien divin de A comme Amaretti à Z comme zCarpaccio di orata con sottili fettine di carciofo, grazie a Massimo Mori, les initiales redoublées portent bonheur, et ce carpaccio de dorade en fut un, jusqu'au dessert et une fabuleuse glace aux cèpes et aux noisettes, vous avez bien lu, une glace aux cèpes et aux noisettes, une saveur venue d'ailleurs que vous ne trouverez  nulle part,  pas même dans les catalogues de saveurs les plus étoffés... Merci Graziella Battista, merci Aimo e Nadia, et surtout merci à Mary et Yann pour ces délices des papilles... et de l'esprit... Nous en "papillons" encore (du verbe "papiller", premier groupe, intransitif)... Des grosses bises à vous tous. 

 

Page suivante : ~~ BIO BREAD IN CRAVIROLA ~~