05 mai 2013

~~ L'ALBANIE VERTE ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ALBANIE ne connait pas la crise. Pour preuve la bonne santé du "bâtiment" : on construit à tout va sans trop se soucier de l'écologie et de la nature. Fort heureusement il existe encore des régions préservées, à l'intérieur des terres et sur la côte sud-est. C'est là que nous avons éprouvé les plus belles émotions de notre séjour.

"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas"" (Victor HUGO).

Souhaitons que la nature soit entendue afin que ces endroits encore magiques soient protégés, de Vlorë à Sarandë en passant par Orikum, Dhermi, et Borsh. Demain nous serons en Grèce après avoir franchi notre dixième frontière.

Page suivante : ~~  BONJOUR LA GRECE ~~

 

 

 


04 mai 2013

~~ ALBANIE : Pêcheurs de Soleil ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous quittons le MONTENEGRO et nous entrons en ALBANIE peu après Sukobin. Nous franchissons notre neuvième frontière (F9) en un peu moins d'un mois. L'ALBANIE, Shqipëria, littérallement le Pays des Aigles, est différent de tout ce que nous avons pu voir jusque là. Les minarets sont nombreux. Les campagnes ont des petits airs d'Afrique du Nord. Les constructions nouvelles semblent jaillir de terre. D'architecture basique, elles semblent bien souvent inachevées. Le pays en pleine expansion ne connait pas la crise. Les rivages particulièrement attirent les investisseurs et cette expansion urbaine est parfois inquiétante. Contrairement au MONTENEGRO le pays vert, l'ALBANIE n'a pas inscrit la Protection de l'Environnement au programme de sa Constitution. Nous roulons à la recherche d'une parcelle de quiétude pour passer la nuit et nous arrivons sur la plage de Shëngjin. A défaut de poisson, les pêcheurs à pied capturent les rayons du soleil couchant... Demain, nous longerons les rivages encore préservés au sud-est de ce mystérieux pays.

Page suivante :  ~~ L'ALBANIE VERTE ~~

 

 

 

 

 

02 mai 2013

~~ MONTENEGRO ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La barque ci-dessus a été photographiée sous le pont (étoile rouge). Nous avons dormi au bord de l'eau. Nuit paisible et chlorophylienne. L'attachant MONTENEGRO est un pays VERT.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Montenegro, "la Montagne noire", tire son nom en référence aux forêts sombres qui recouvraient autrefois les Alpes Dinariques. Ce petit état, après avoir été duché, puis principauté autonome, puis royaume indépendant en 1910, rejoint le royaume de Yougoslavie en 1918. Au cours de la seconde guerre mondiale, il est séparé de la Serbie et occupé par les italiens. Après la libération, le nouveau régime communiste le transforme en République socialiste du Montenegro. Après la dissolution de la Yougoslavie en 1992, il fait partie de la communauté d'états de la Serbie-Montenegro jusqu'au référendum du 21 Mai 2006 où les monténegrins expriment leur désir d'indépendance. Le 6 juin 2006, le Parlement proclame officiellement l'indépendance du Montenegro. Ce petit pays de 13.812 km2 (à peine plus grand que les 10.725 km2 de la Gironde) compte un peu plus de 600.000 habitants. Le Montenegro est paisible, attachant et vert. Il faut saluer cette particularité d'avoir été le premier pays du monde à inscrire la PROTECTION de l' ENVIRONNEMENT dans sa Constitution en 1992. Demain nous franchirons notre neuvième frontière pour aller découvrir la mystérieuse Albanie...

Page suivante :  ~~ ALBANIE : Pêcheurs de Soleil ~~