07 août 2011

~~ LA SIERRA NEVADA ~~

 

 

 

A peine 40 kilomètres séparent  l' Alhambra des sommets enneigés de la Sierra Nevada. Sur les premières pentes, un premier coeur couleur d'espérance...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une cordée de Coréennes à l'assaut du Mulhacen, le plus haut sommet de la Péninsule Ibérique qui culmine à 3478 mètres. Le Mulhacen tire son nom de Moulay Abdu Hassen, avant-dernier roi de Grenade au XV ème siècle. La légende dit qu'il est enterré tout là-haut, d'où on aperçoit, derrière la mer, par temps clair, les côtes d'Afrique à 200 kilomètres... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des congères au coeur de l'été, c'est le monde à l'envers. Cette neige est précieuse. De l'eau lente qui court doucement, en filets transparents, en ruisseaux, vers les beaux jardins de l'Alhambra... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Coeur de pierre, sur la neige de l'été... Jamais deux sans trois...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une pause dans la neige, cela rafraîchit les idées... 

 

 

 

 

 

 

Comme Saint-Thomas, toucher la neige au coeur de l'été...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coeur de neige sur la pierre d'été...  Et de trois...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ancien observatoire... 

Les astronomes y chantaient chaque nuit  "étoile des neiges"...

 

 

 

 

 

 

L'eau lente et précieuse descend doucement vers les vallées

et les jardins de l'Alhambra... 

 

 

 

 

              

 

 

 

 

 

 

 

Comme l'eau, nous redescendons doucement  vers les vallées. Le versant Sud de la Sierra Nevada abrite des petits villages blancs oubliés... Demain, demain, nous allons longer la mer. Nous ferons une escale à Carthagène avant de regagner notre jardinet cévenol. Le voyage se termine doucement, comme une fonte des neiges sur les hauts versants du Mulhacen...

 Page suivante : ~~ CARTHAGENE ~~