03 avril 2011

L' ANGELUS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' ANGELUS a été construit en 1953 aux Chantiers BELLOT à CHERBOURG.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les membrures de sa coque en chêne

ont mieux résisté à l'usure du temps que le pont en pin.

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

L' ANGELUS est un cordier, ou bautier. Il doit ce nom au type de pêche qu'il a pratiqué jusque dans les années 70. La pêche aux cordes, appelées baux à BARFLEUR, est une activité ancienne qui reste encore pratiquée aujourd'hui. Des avançons (ou ravelins) sont noués sur les cordes. Les hans ou hameçons, de différentes grosseurs, sont fixés sur le ravelin par deux demi-clés. Les cordes sont lovées dans des maunes, grands paniers en osier.

 

 

 

 

 

 

L'équipage, constitué d'une dizaine d'hommes, partait pour une ou deux marées, et effectuait une ou deux mises à l'eau des lignes de pêche par marée. Les cordes sont mouillées par l'avant, bateau dérivant, et posées en travers du courant. Les lieux de pêche fréquentés sont situés à l'ouest de CHERBOURG, et jusque sur les côtes de l'Angleterre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les appâts, " la beîte " , sont achetés juste avant le départ, en règle générale des lançons, des maquereaux, des brêmes rouges, des moules, des encornets. On pêche surtout la raie, le turbot, le congre, le hâs.

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

L' ANGELUS est le dernier cordier à voûte construit dans la région. La voûte caractérise l'arrière de la coque. La coque de l' ANGELUS est celle d'un voilier, elle a été équipée d'un moteur POYAUD de 150 chevaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caractéristiques principales de l' ANGELUS :

Longueur 16,80 m / Largeur 5,50 m / Hauteur sous barrot 2,20 m /

Jauge brute 38,43 tonneaux.

 

 

 

 

 

 

 

Les cales de l' ANGELUS comprenaient 8 glacières pouvant recevoir 15 tonnes de poissons, un peak avant, une cale machine et un poste d'équipage de 10 couchettes.  

 

 

 

 

    

 

 

Aujourd'hui l' ANGELUS se meurt dans le hâvre de PORTBAIL,

sur une grève de la rivière d' Olonde. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" De toute boue faire un ciment, un marbre, un ciel, un nuage, une joie et une épave"

(Robert DESNOS - Fortunes)

 

Page suivante : ~~ BASSE MER ~~

ThierryKarine