29 mars 2012

~~ FLEURS DES CHAMPS ~~

 

 

 

 

Vous souvenez-vous de votre premier champ de blé?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celle-ci a été cueillie tout spécialement pour Michel,

grand amoureux d' asphodèles... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aller sans hâte à la recherche du premier champ de blé, des premières couleurs de l'enfance... Les fleurs des champs nous font savourer chaque seconde du temps qui fuit. Elles sont pour vous qui avez été bien sages, de A à Z, d'Alès à Zagora et bien au-delà... Tout ceci mérite largement une petite poésie :

 

""Petit âne mendiant et gris, plus désolé
que la carriole que tu traînes,
O toi qui n’en peux plus, ô toi qui en peux mais:
avoue que tu n’as pas de veine ?
Mais que t’importent quelques horions de plus ?
Ce n’est point tant pour ta lenteur,
que parce que tu es toi, que l’on te distribue
ces coups de soulier sur le coeur.
O mon frère, espérons qu’à cette même source
où se mire le Paradis,
toi et moi nous boirons un jour une eau plus douce
que l’ombre de l’aulne à midi.
Nous raillerons alors ceux qui nous méprisèrent,
tous ceux qui ne comprirent pas
qu’il fallut du génie pour chanter ou pour braire
avec une certaine voix.
Mais j’ai bien peur, âne si finement poète,
que, même au ciel, près du Bon-Dieu,
les hommes en question ne demeurent des bêtes,
et que nous ne différions d’eux.""

(Francis JAMMES)

 

Que serait le monde sans poésie? 



D'autres images : ~~ KASBAH HAMIDOUCH ~~

ThierryKarine

 

 

Posté par annexemj à 14:21
Tags : , , , , , , ,