12 janvier 2013

~~ Sir John LAVERY ~~

 

 

 

 

Lever de lune sur la baie de Tanger - 1912

 

 

 

 

 

Un jour d'été à Tanger - 1911

 

 

 

 

 

Anna Pavlova - 1911

 

 

 

 

 

La Baie de Monte Carlo

 

 

 

 

Cap d'Ail - 1921

 

 

 

 

 

Le cimetière d'Etaples - 1919

 

 

 

 

 

Embarquement à Southampton - 1917

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entrée du port de Douvres - 1918

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soir sur le toit de la maison - 1920

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Procession funéraire à Tanger - 1920

 

 

 

 

 

Le jardin au Cap d'Ail - 1921

 

 

 

 

 

Tanger - 1912

 

 

 

 

 

Tôt le matin à Saint Jean de Luz - 1917

 

 

 

 

 

Hazel à Tanger - 1911

 

 

 

 

 

La Lune de Miel - 1921

 

 

 

 

 

Leith - 1917

 

 

 

 

 

Orkney - 1917

 

 

 

 

 

Clair de lune sur le pont - 1912

 

 

 

 

 

Un matin après la tempête à Tanger - 1920

 

 

 

 

 

Matin sur la Baie de Tunis

 

 

 

 

 

Mougins, Alpes Maritimes - 1921

 

 

 

 

 

La porte de ma maison à Tanger - 1920

 

 

 

 

 

Cargos norvégiens - 1917

 

 

 

 

 

Sur les falaises - 1926

 

 

 

 

 

Sur la route de Fès, Tanger - 1910

 

 

 

 

Base de destroyers à Harwich - 1917

 

 

 

 

 

Brouillard à Richborough - 1917

 

 

 

 

 

Dressage du poney - 1929

 

 

 

 

 

San Giorgio Maggiore - Venise - 1910

 

 

 

 

 

Une rue à Tanger

 

 

 

 

 

Vue du château d'Edimbourg

 

 

 

 

 

L'épave du SS DELHI - 1912

 

 

 

 

 

Windy Day

 

John Lavery est né à Belfast en 1856. Fils d'un marchand de vins et spiritueux, il devient orphelin à l'âge de trois ans. Il est ballotté pendant quelques années entre Moira, Magheralin, Saltcoats, Ayrshire et Glasgow. Il finit par obtenir un emploi de retoucheur dans un laboratoire photographique à Glasgow et suit les cours du soir à l'Académie d'Art Haldane. Il créé son propre atelier qui fut détruit par un incendie. Il utilise l'argent de l'assurance pour continuer à étudier à Londres et à Paris (à l'Académie Julian). Une œuvre de sa jeunesse a été effectivement exposée avec le célèbre tableau d'Edouard Manet, "Bar aux Folies Bergères" de 1882. Il a peint dans le village de Grès-sur-Loing, avant de retourner en Ecosse avec Alexandre Roche. Lavery déménage bientôt à Londres où il devient un portraitiste à la mode avec un Atelier au 5, Place Cromwell et une maison à Tanger. Il a peint tout le monde, de Winston Churchill à John McCormack, et a également été chargé de consigner les événements marquants de la guerre civile irlandaise. Sa femme, l'américaine Hazel Martyn, dont le portrait a été utilisé plus tard sur les billets de banque irlandais, a été passionnément attachée à la cause irlandaise. Les honneurs qui pleuvaient sur Lavery ont abouti à un titre de chevalier en 1918. A l'occasion de l'ouverture du Musée de Belfast, il a fait don de 35 de ses peintures. Sir John Lavery mourut le 10 Janvier 1941 dans le Conté de Kilkenny après avoir publié une autobiographie, "La vie d'un peintre". Il repose dans le cimetière de Putney Vale.

On peut découvrir ici les talents de paysagistes de Sir John LAVERY. Le blog des artistes, des poètes et des voyageurs conscrera prochainement une page sur une autre facette de ce grand peintre : l'Art du Portrait.

Diaporama musical : http://www.youtube.com/watch?v=aiaiv8U1BwI

 Page suivante : ~~ 17 JANVIER ~~

 

 

 

 


06 septembre 2011

~~ CREER ES CREAR ~~

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CREER ES CREAR ...   CROIRE C'EST CREER ...

 

Croire, c'est créer... Créer, c'est donner naissance à l'art... Et l'art ne vit qu'à travers nos regards. Nous avons ramené de ce séjour en Catalogne espagnole des centaines d'images, et ce tableau que nous accrocherons bientôt au mur du salon pour prolonger le voyage... Demain, puisqu'il semble que tout le monde soit bien sage, il sera question d'étraves, de cordages, d'amarres... Regarder avec curiosité tout ce qui nous entoure, telle est la devise du blog des poètes, des artistes et des voyageurs... 

Page suivante :  ~~ MAILLES ESTIVALES ~~