23 juin 2014

~~ MEDINACELI ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avions séjourné une première fois sur le plateau de Medinaceli en 2010 sur les traces de la famille de Karine et plus particulièrement de son arrière-grand-mère maternelle Juana-Mercedes Medinaceli. Le hasard de la route nous fait passer à nouveau ici à la nuit tombée. Nous nous garons cette fois avec bonheur sous les feuillages d'acacias en fleurs. C'est là que nous nous réveillons, au pied du couvent  Santa Isabel... Nous saluons bien sûr Juana-Mercedes et Isabelle...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

""Medinaceli - SAN ROMAN : Este extraño edificio de incierto origen ha tenido diferentes funciones a lo largo de la historia. Fue parroquia hasta 1558. En esa feche se convirtio en morada de devotas y aristocratitas mujeres, que sin obedecer reglas muy estrictas, vivian en comunidad. A partir de entonces se le conocera con el nombre de Beaterio. Posteriormente adoptaron la regla de San Jeronimo y la ocuparon hasta 1939. La estructura de su planta parece indicar que en un principio pudo ser un templo no cristiano. La clara influencia oriental, su ubicacion en el barrio judio, algunos restos arquitectonicos y su orientacion dan argumentos a la teoria mas extendida, que afirma que fue una sinagoga. Arquitectonicamente destacan los solidos contrafuertes y la espadaña, añadida posteriormente. En el pasado albergo los Cuerpos Santos de los Patronos de Medinaceli,martires en Africa""

""Medinaceli - SAN ROMAN : Cet étrange bâtiment d'origine incertaine a occupé différentes fonctions à travers l'histoire. Il a été Paroisse jusqu'en 1558. A cette date, il fut converti en logement pour femmes dévôtes et aristocratiques qui vivaient en communauté sans pour autant obéir à des règles strictes. Par la suite, ce lieu était connu sous le nom de Beaterio. Plus tard, il fut soumis à la régule de San Jeronimo et ce jusqu'en 1939. La structure de la bâtisse laisse penser que dans un premier temps elle fut un temple non-chrétien. L'influence orientale prononcée, son emplacement dans le quartier juif, des vestiges architecturaux et son orientation confirment la théorie la plus répandue à savoir qu'elle fut aussi une synagogue. Architecturalement, on constate que des contreforts solides et un beffroi ont été rajoutés plus tard. Dans le passé, ce lieu recueillait les Saints Patrons de Medinaceli, martyrs en Afrique ""

(transcription et traduction by chiloedream)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Medinaceli - ARCO ROMANO :  Es una de las grandes obras conservadas en la provincia y el unico en España de triple arcada. Los Romanos construian arcos en algunas ciudades para conmemorar sus triunfos, este ademas servia para marcar el limite entre el distrito administrativo Cluniense, al que pertenecia Occilis (Medinaceli), y Caesaraugustano. Sus dimensiones son monumentales ya que tenia que ser visto desde la via que pasaba a los pies del cerro en direccion a Caesaraugusta (Zaragoza). Destaca el cuerpo central decorado con dos templetes, de fronton triangular, apoyados con columnas. Es una obra de finales del primer siglo despues Cristo"

""Medinaceli - ARC ROMAIN : C'est un des grands monuments bien conservés de la Province et le seul en Espagne comprenant trois arches. Les Romains construisirent des Arcs dans quelques villes pour commémorer leurs victoires, celui-ci servait en plus à marquer la limite entre le district administratif de Cluniense, auquel appartenait Occilis (Medinaceli), et Caesaraugustano. Ses dimensions sont monumentales car il devait être visible depuis la Via romana qui passait au pied de la colline en direction de Caesaraugusta (Zaragoza). La façade est ornementée de deux petits temples  au fronton triangulaire soutenu par des colonnes. Cet Arc Romain date du premier siècle après Jésus-Christ""

(transcription et traduction by chiloedream)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit-déjeûner vitaminé et sympathique avant de prendre la route pour la dernière étape de ce joli voyage : ce soir nous arriverons chez nous, si dios quiere...

 

 

 

 

 

 

 

 Hasta luego hermosa Medinaceli...

 

 

 

Plein de merveilles sur la route qui nous mène à Saragosse puis Seo de Urgel et Bourg-Madame. Nous voilà en France après un bon mois de pérégrinations bien agréables. Merci à vous tous de nous avoir suivis et à bientôt pour d'autres aventures.

Page suivante : ~~ BACK HOME, retour chez nous ~~

ThierryKarine

 

 


16 mai 2014

~~ De Rabat-Souissi à El Jadida ~~

 

 

 

Après une dernière merveille culinaire, la porte se referme sur la tendresse du plus beau jardin du monde à Rabat-Souissi : cap sur El Jadida. On accroche la TK-Ravan au Berlingo en 2 temps 3 mouvements, on s'étreint avec émotion mais on repassera à notre retour du sud, c'est promis. Encore merci Fatna pour ces merveilleux moments.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pause picnic sur la plage de Mohammedia, l'ancienne Fedala. Ici, pour moi, c'est le souvenir du "Tahadi", "Le Défi", sur lequel je servais de matelot sur la plage-avant pour le plus grand bonheur de ma Marraine, car en mon absence, c'est elle qui était chargée de remonter l'ancre mouillée sur un sec au large à 60m de profondeur, "à bras d'homme" s'il vous plaît, ce fifty dont la qualité première était la solidité, ne possédant pas de guindeau!!! Parties de pêche musclées et de merveilleuses prises pour nous récompenser...

 

 

 

 

 

 

Un peu plus loin à Casablanca, nous choisissons de passer par le centre. Une élégante profite des embouteillages pour inspecter son vernis tandis que nous passons sous les balcons de l'ancien immeuble de tata Jacqueline et oncle Didier. Bises (virtuelles) au passage à notre Brotch et à sa maman...

 

 

 

 

 

 

A Azemmour, une "carossa" profite de notre arrêt sur le pont qui enjambe l'Oum R'Bia pour dépasser notre géniale TK-Ravan et son matelas Dunlopillo de 2mx1,50m sur lequel nous dormons mieux qu'à la maison hé hé..

 

 

 

 

 

Au Maroc, toutes les occasions sont bonnes pour faire une pause-photo, sur le pont de l'Oum R'Bia à Azemmour ou ailleurs, mais comme nous l'écrit ce soir mon parrain-ce-héros, "prudence sur la route, et vigilance à l'arrêt". Oui, ouvrons l'oeil et le bon sur les routes du plus beau pays du monde...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A El Jadida, nous dormons sous des eucalyptus centenaires. De drôles d'oiseaux surveillent notre campement, et si d'aventure ils se mettaient à chercher Léon autour de de la TK-Ravan la nuit prochaine, ce serait le "paon-paon" cul-cul assuré hé hé hé!!!

 

 

 

 

 

 

A El Jadida, nous dînons au coeur de la vieille médina dans un minuscule et génial restaurant. Il y a une table sur la rue et deux autres dans la salle à l'intérieur. Un bol de harira, un tajine-poulet, pain à volonté, thé à la menthe offert pour 40 dirhams, 20 dirhams par personne, 1 euro et 80 centimes!!! Pour sûr, quand nous nous ré-installerons dans le plus beau pays du monde, Karine n'aura plus besoin de faire la cuisine... et j'échapperai ainsi probablement aux corvées de vaisselle hé hé : nous irons au restaurant tous les jours... Nezha la patronne nous donne son téléphone : au retour, elle nous préparera un tajïne aux beignets de sardines... J'en salive déjà....

Page suivante : ~~ De El Jadida à Safi ~~

Bisous les amis.

ThierryKarine

 

 

 

Posté par annexemj à 21:22
Tags : , , , , , , , ,