05 mai 2012

~~ L'AMANDIER ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme nous l'écrivons souvent dans le blog des artistes, des poètes et des voyageurs, la richesse première d'un pays, ce sont les gens qu'on y rencontre. Une kasbah près de Dar Caïd Neknafi, un paysan qui laboure un lopin de terre à l'araire en parlant à ses mules :  il sait toute l'histoire du lieu, les pouvoirs abusifs accordés par le protectorat français aux caïds d'antan pour instaurer une autorité nouvelle, mais à quel prix!!! Il connait chaque dédale des vestiges. Comme à Dar Caïd Hadji, comme à la kasbah Boulaouane, cette époque reste un très douloureux souvenir dans la mémoire populaire, et chaque mur de kasbah qui tombe en ruine est une victoire du temps sur les souvenirs de bûchers, de cachots obscurs et d'impensables souffrances... En tous cas, voilà une poignée d'amandes que le caïd d'antan n'aura pas. Mille mercis à notre guide. Non il ne faut pas sauver la kasbah de Dar Caïd Neknafi!!!

La video est sur Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xqm92l_l-amandier_travel

Page suivante : ~~ NAUFRAGE ~~

 

 

 

Posté par annexemj à 18:38
Tags : , , , ,

30 mars 2012

~~ KASBAH HAMIDOUCH ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Kasbah HAMIDOUCH se situe à une quarantaine de kilomètres au sud de SAFI sur la route côtière qui mène à ESSAOUIRA. Vous la découvrirez sur la droite quelques kilomètres après avoir franchi l'oued TENSIF, perdue dans un écrin de verdure constitué principalement d'eucalyptus.Il ne reste de cette enceinte fortifiée édifiée sous le Sultanat de Moulay ISMAÏL que les vestiges ocres du passé. Peu à peu, le temps poursuit son oeuvre, chaque grande pluie rend à la terre la pierre et l'argile des remparts. La nature reprend ses droits, engloutissant peu à peu le souvenir de ce monument "bio-dégradable".

Page suivante : ~~ KASBAH DE BOULAOUANE ~~

ThierryKarine

 

 

*

Posté par annexemj à 22:11
Tags : , , , , , , , ,