30 mars 2011

MONT SAINT-MICHEL

 

 

 

 

 

Au Mont et alentours, les heures du paysage sont toutes belles.

Le ciel agrandit les grèves, et les grèves paraissent agrandir le ciel

(Emile BAUMAN) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Abbaye escarpée, poussée là-bas, loin de terre, comme un manoir fantastique,

stupéfiante comme un palais de rêve, invraisemblablement étrange et belle

(Guy de MAUPASSANT) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

La foi a cela de particulier que, disparue, elle agit encore

(Ernest RENAN - Souvenirs d'enfance) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Qu'est ce que la foi? C'est de croire fermement ce que l'on ne comprend pas

(Marie de DAFFAND - Lettre à Voltaire)

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La foi est une vision des choses qui ne se voient pas

(Jean CALVIN) 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Mont Saint-Michel apparait comme une chose sublime, une pyramide merveilleuse

(Victor HUGO) 

 

 

 

 

 

 

 

La poésie, comme Dieu, comme l'amour, n'est que foi

(Juan Jamon Jimenez - Le courant infini)

 

 

 

 

 

 

 

 

 L'Eglise dit que la Terre est plate, mais j'ai vu l'ombre sur la lune,

et j'ai plus foi en l'ombre qu'en l'Eglise

(Fernand de MAGELLAN)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre

(Johann Wolfgang von GOETHE) 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un reliquat de Babel. Voilà ce qu'était le Mont Saint-Michel.

Un doigt fier pointé vers les Cieux. Le Mont jaillissait de cette mer, colossal,

comme le tranchant d'un silex patiemment sculpté et posé sur l'immense écrin de nacre

(Maxime DROUOT) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une foi n'est tolérable que si elle est tolérante

(Gisèle HALIMI)

 

Page suivante : ~~ LES PASSANTS DU MONT ~~

ThierryKarine

 

 

 

 

 

 

Posté par annexemj à 10:10
Tags : , , , , , , , , , , ,