17 mai 2014

~~ De EL JADIDA à SAFI ~~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De El Jadida à Safi, la petite route côtière est une des plus belles du Maroc. Halte obligée sur la lagune de Oualidia, probablement la station balnéaire la plus propre du Maroc. Il était question voilà quelques années d'y fermer les parcs à huîtres pour cause d'insalubrité des eaux lagunaires. Après une visite royale, il fut décidé de sauver l'activité ostréïcole : pour cela, de grands travaux d'assainissement ont été imposés et effectués dont l'installation d'une Station d'Epuration des Eaux Usées inaugurée en 2012 par Sa Majesté Mohamed VI. Un exemple à suivre pour d'autres stations balnéaires comme Moulay Bousselham où assainissement et écologie ont été malheureusement oubliés.

Tout au long de cette jolie côte rôcheuse, la petite pêche est une activité traditionnelle. Nous avons mis dans nos bagages cette année une magnifique canne à lancer. En attendant de l'étrenner, nous avons acheté 2 "guirlandes" de poissons à un pêcheur chanceux : 2 dorades royales, 1 marbré et 8 sars pour 120 dirhams (11 euros), du bonheur culinaire assuré pour la grillade du soir. Pas de balance cette fois, mais le kilo de poisson frais pêché se négocie en bord de route autour de 50/60 dirhams.

Une fois n'est pas coutume, après avoir arpenté les sentiers du rivage, nous remontons la falaise pour voir le soleil se coucher... sur un petit champ de pommes de terre. Ici, la terre est caillouteuse, l'eau est rare, il faut creuser des puits dépassant souvent les 100 mètres pour trouver une nappe phréatique dont le niveau baisse sensiblement au coeur de l'été. Mais chaque parcelle cultivable est travaillée avec passion, soin et courage. La terre sablonneuse bien irriguée produit alors les meilleurs légumes du monde...

Demain, si tout le monde est bien sage, de Luce à Miami à Thérèse en Nouvelle-Calédonie, nous ferons une halte au port de Safi. Bisous les amis.

Page suivante : ~~ Safi, ça y est, nous y sommes ~~

ThierryKarine